jam ou mp3 ?

C’est bien connu la bande-annonce ne présente que les moments forts du film pour donner envie de le regarder… Et puis parfois, la bande-annonce s’avère contenir les séquences les plus drôles ou palpitantes, alors que les autres paraissent fades ou sans intérêt. Finalement, on aurait dû se contenter de visionner la bande-annonce et s’abstenir des 112 minutes de film.

Il se trouve que bien souvent on ne présente que la bande-annonce à nos enfants : « c’est super l’école, tu verras, tu vas te faire plein de copains, tu vas bien t’amuser, tu vas apprendre plein de choses », alors qu’en fait il y avait beaucoup trop de bruit dans la classe, on s’est fait piquer notre goûter, on a gribouillé notre dessin, on nous a bousculé, pendant qu’on se changeait,  et marché sur notre main, on a pris notre place au coin dînette et pour couronner le tout : on s’est fait accuser à tort ! … quelle déception, une vraie arnaque !

En réalité, il vaudrait mieux s’abstenir de toute bande-annonce et  plonger dans le film de la vie. On s’imagine que ça fait partie de l’éducation d’annoncer la couleur,  alors qu’il vaudrait mieux faire confiance à son enfant pour le laisser partir à l’aventure de la découverte. C’est au retour de l’école qu’il est important prendre le temps de partager et discuter, au lieu de passer du temps à tirer des plans sur une comète fulgurante qui nous échappe.

C’est vrai, il y a beaucoup de bruit, parce que chacun a beaucoup de choses à dire. C’est vrai, ton goûter était très appétissant, tu pourrais d’abord manger ton goûter et aller jouer après. C’est vrai, tu dessines bien et peut-être que ton camarade  aurait bien voulu en faire un aussi beau, heureusement tu peux en faire autant que tu veux. C’est vrai  essaie de te mettre dans un endroit où tu auras plus de place, parce que vous êtes très coincés dans ce vestiaire. C’est vrai tu voulais aller à la dînette, mais il y avait sûrement autre chose que tu aurais pu faire et que tu aimes bien comme lire un livre ou faire un dessin ? C’est vrai on t’a accusé à tort, mais là c’est important que tu puisses dire que ce n’était pas juste…

C’est ce temps de partage d’émotions, de ressentis, d’expériences qui fait défaut, pressé par le planning à couvrir. Chacun, à sa mesure,  consacrera le plaisir et l’attention nécessaires pour construire sa relation à l’autre.

Mais quelle bande-annonce fait-on passer à nos enfants ? Quelles promesses leur fait-on qui ne seront pas tenues ?

Rapidement, l’adolescent s’engouffre dans des réseaux sociaux et la communication est faussée  par des raccourcis d’échanges avec des interlocuteurs dont on ne perçoit même pas  l’étincelle dans le regard ou la mimique qui acquiesce.  Faites vos jeux, rien de va plus ! pourrait être la devise de Facebook, Instagram, Twitter & co… parce que la « Main tendue » (composez le 143) est toujours en service !! « La solitude de certains jeunes n’est pas un mythe » m’a-t-on confié hier soir…

Il n’est jamais trop tard pour partager ses réflexions : oui dans un bureau, on découvre le kaléidoscope des aspirations de chacun, on peut tomber des nues…oui certains sont très préoccupés par leur tenue…oui certains ont de la difficulté à mesurer la portée de leur paroles…et oui…hé oui…

Il n’est jamais trop tard pour exprimer nos craintes, nos appréhensions et permettre à l’autre d’exprimer les siennes. Nous sommes toujours à temps pour partager nos rêves, nos plaisirs et  réveiller ceux de l’autre. Ce sont nos aspirations profondes qui permettront que le partage ne soit pas perçu comme une roulette russe, à la merci du harcèlement pour certains ados ou une panoplie  d’émoticônes.

Prêtez l’oreille pour que vos échanges soient des rencontres d’êtres vibrants sur un diapason en quête d’harmonies et … en avant la musique ! Vous serez rarement déçu, ce sera une jam…

2 réflexions sur « jam ou mp3 ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*