Eveil

Il y a eu le droit à l’éducation pour tous, le droit aux soins médicaux pour tous, le droit aux vacances pour tous. Il y aura peut-être le droit à une alimentation saine pour tous.

J’aimerais aussi le droit à l’éveil pour tous…

Dans le paquet de littérature existante sur les énergies, les chakras, la méditation ou la pleine conscience, serait-il possible que cet apaisement intérieur profond, cette libération totale de l’Etre puisse être à la portée de tous ? Serait-il possible de faire une lecture des souffrances communes et qu’elles se libèrent d’un claquement de doigt, sans des années de psychothérapie, sans des années d’analyses, d’efforts médicamenteux ou de stages multiples et variés ?

Ce serait comme une grande journée de soleil dans le froid sibérien qui ferait fondre la glace et laisserait apparaître l’herbe qu’on croyait avoir disparu de la contrée.

Ce serait comme découvrir un matin la rosée sur l’étendue désertique et observer qu’en quelques heures des pousses sortiraient du sol.

Ce serait comme une fissure dans le béton qui permettrait à une fleur solitaire de se hisser vers la lumière.

Le but de ce qui suit serait de prendre conscience que le bonheur est plus près que ce que l’on croit, qu’il est à portée de notre main plus vite que ce qu’on ose imaginer