De Pentecôte à Facebook

Pentecôte, sous nos latitudes, c’est un jour férié et tout le monde en profite, mais je ne sais pas si ce jour là chacun se connecte sur la page Facebook du Seigneur.

Je ne sais pas non plus si c’est très clair pour tout-un-chacun qu’à la Pentecôte on fête un peu le jour où le Seigneur a créé son réseau social céleste. Il a publié sur son mur les dernières nouvelles et envoyé une invitation à ses 12 comparses qui avaient très envie de garder le contact, mais ils ne savaient pas comment faire. Alors à la Pentecôte, ils étaient bien contents de faire partie du groupe pour pouvoir communiquer et ne pas rater les notifications du Seigneur.

Au fil du temps, il y avait tellement d’amis sur Facebook céleste, les amis des amis, enfin vous connaissez l’histoire, bref, pour finir on s’y retrouvait plus, alors il y a eu quelques ramifications qui se sont créées en formant des espèces de lignées et certains préféraient suivre des amis du Seigneur, au lieu de suivre le Seigneur lui-même. Le Seigneur, Lui, y s’en fichait, parce qu’il avait invité tout le monde et il était ami avec chacun. Lui, il avait bien dit qu’on était libre de publier ce qu’on voulait sur son mur perso.

Bon plus tard, le système a été un peu piraté, parce que des notifications avaient été envoyées en utilisant le profil du Seigneur ou de ses amis, pour faire passer des messages qui n’avaient plus rien à voir avec l’esprit d’origine. Là, il y a eu quelques périodes sombres et plus personne n’osait crier au sabotage, parce qu’ils se faisaient lyncher vite fait bien fait…

Le résultat des courses c’est que le Facebook céleste a perdu beaucoup d’adhérents, mais que la Pentecôte soit toujours férié c’est quand même agréable pour prolonger un congé dominical, surtout si on a toujours pas rempli sa feuille d’impôts ou sorti les habits d’été.

Bon, tout ça pour dire que le Facebook du Seigneur présente un avantage certain : il n’y a pas besoin d’avoir un abonnement internet ni de wifi d’ailleurs pour se connecter et voir son mur. Quand on sait qu’Il envoie des notifications tous les jours et plusieurs fois par jour même, je vous souhaite d’en être baigné à chaque inspiration.

Joyeuse Pentecôte !

Une réflexion sur « De Pentecôte à Facebook »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*